8 raisons d’une baisse de référencement

Par Web prospection
Publié le 30/04/2019 à 10:56 | http://www.webprospection.com
 

Partager la publication "8 raisons d’une baisse de référencement"

Positionner son site dans les résultats de recherche est un travail de patience et de régularité, mais, par moment, sans trop comprendre les raisons, le référencement baisse ou ne décolle tout simplement pas.

Pour répondre à cette problématique, nous allons voir 8 points fréquents qui pourraient en expliquer les causes.

1) Un contenu trop léger

Pas de surprise ici, le contenu est le plus important pour le référencement naturel, la raison ?

L’activité des moteurs de recherche est d’offrir la réponse la plus pertinente à une requête d’un utilisateur, la requête revient en quelque sorte à une demande de contenu auprès des moteurs de recherche.

Or, si votre site n’a pas de contenu, les moteurs n’ont rien à proposer aux utilisateurs, si le contenu d’une page est trop léger, les navigateurs n’auront pas assez d’informations pour juger de la pertinence de celui-ci à la requête d’un utilisateur et ne l’afficheront pas ou l’afficheront très loin dans les résultats, d’autant plus que la concurrence fait rage sur le web, les moteurs de recherche trouveront alors facilement un contenu plus pertinent à proposer.

Alors qu’est-ce qu’un contenu qui n’est pas trop léger ?

Il n’y a pas de chiffre exact, toutefois un nombre revient régulièrement : 300.

Les 300 mots ne sont pas une solution à tout, en effet c’est la taille à partir de laquelle un moteur de recherche peut commencer à juger de la pertinence d’une page mais attention, cela ne signifie pas que votre page deviendra automatiquement pertinente à partir des 300 mots remplis.

Si dans l’optique d’atteindre ce quota vous faites ce qu’on appelle du remplissage, vous pouvez être sûr que la page en question n’apparaitra pas dans les résultats puisque les moteurs de recherche se rendront compte du manque de qualité, veillez donc à faire un contenu de qualité avant le nombre de ligne tout en respectant ce nombre de mots.

Nous le répétons, il s’agit du minimum pour que cela soit pris en compte un minimum par les moteurs de recherche, il n’y a pas de taille idéale bien qu’à partir de 1000 mots (sans remplissage), votre contenu sera considéré comme bien rempli et sera efficacement pris en compte par Google, Bing, Yahoo, etc…

A partir de 2000 mots un article pourra être considéré comme de très bonne taille même si rares sont ceux qui atteignent cette taille, toutefois si vous parvenez un produire un article de cette taille sur un sujet donné vous pouvez être assuré que celui-ci atteindra rapidement une bonne place s’il est bien rédigé.

Puisque la page d’accueil est la page la plus importante de votre site aux yeux de Google, il vous sera impératif de rédiger un contenu complet sur votre activité et ce qu’elle propose.

Petite précision : le nombre de mots contenu dans une page est celui d’un texte dans l’emplacement principal de la page, alors on ne prend pas en compte les mots contenus dans le menu, le footer et ailleurs.

2) Fausses promesses et titres trompeurs

Si les titres trompeurs et accrocheurs fonctionnent bien pour des liens affichés sur les réseaux sociaux afin d’attirer les internautes sur des pages où les propriétaires cherchent uniquement à tirer du revenu publicitaire rapidement, c’est ce qui peut détruire la place de votre site internet sur les moteurs de recherche.

En effet, comme dit précédemment les moteurs de recherche sont soucieux d’offrir du contenu de qualité à leurs utilisateurs, alors si vous utilisez un titre volontairement trompeur pour générer du clic, vous serez déçu, les moteurs de recherche analysent le contenu de vos pages et vos titres, si vos titres sont vide d’intérêt et sans rapport avec votre contenu cela sera repéré, non seulement la page trompeuse sera très mal positionnée mais en plus votre site en subira les conséquence pour sa note de pertinence qui en sera amoindri, c’est donc le référencement de l’ensemble de votre site qui sera pénalisé.