Chief Data Officer : un métier en devenir ou appeler à disparaitre ?

Par Journal du Net
Publié le 14/08/2019 à 11:04 | www.journaldunet.com
 

Chief Data Officer : un métier en devenir ou appeler à disparaitre ?

La plupart des entreprises font appel à des Chief Data Officers (CDO) qui comprennent et savent manipuler ses données pour accélérer leur digitalisation. Si le CDO est là avant tout pour impulser cette dynamique de changement, quid de son rôle, une fois cette dernière opérée ?

Apparu il y a plus de 10 ans, le Chief Data Officer est aujourd’hui présent dans 90% des entreprises du CAC 40.[1] Par définition, le CDO est chargé de la gestion et de l'exploration des données, mais ces dernières années le métier est en pleine évolution. Depuis 2018, la fonction se démocratise de manière intensive, mais pourquoi une telle frénésie pour les CDO ? En effet, selon une étude réalisée par PWC[2], le périmètre d’action du CDO s’élargit parallèlement à la croissance du volume des données ce qui se concrétise par une extension de son mandat qui va bien plus loin que la gouvernance des données. Dorénavant, le CDO est en charge de la valorisation des données, il est intégré de plus en plus aux enjeux business et prend davantage de responsabilités face aux objectifs de croissance de son entreprise.