Design system : « une méthode et des outils pour harmoniser la conception des produits »

Par Blog du moderateur
Publié le 14/09/2018 à 11:50 | http://www.blogdumoderateur.com
 

Proposer des expériences harmonieuses aux utilisateurs fait partie des préoccupations des concepteurs d’applications. Pour répondre à leurs besoins, plusieurs méthodologies peuvent être appliquées et adaptées aux structures qui les adoptent. Lors de la sixième édition de l’événement GEN à Metz, Yohan Founs, senior creative technologist d’Adobe, est venu présenter les intérêts du design system, une méthode intéressante dans un contexte d’accélération des développements.

De l’atomic design au design system : concevoir ses produits comme des organismes vivants

Les principes du design system permettent de répondre aux besoins de l’utilisateur en premier lieu. On l’oublie parfois, mais dans user experience, il y a user. L’autre intérêt, c’est de construire et proposer des éléments d’expérience à l’ensemble des parties prenantes d’un projet, qu’ils soient du côté de la conception (développeurs, intégrateurs) ou de la communication (marketers, chargés d’acquisition…).

Avant toute chose, on doit définir ce qu’est un système. “Il s’agit d’un ensemble d’éléments en interaction concourant à la même finalité”. On doit la formalisation des principes du design system au webdesigner Brad Frost. Il a notamment publié un livre sur l’atomic design, qui constitue l’un des fondements de cette méthodologie. Il s’agit d’une métaphore qui fait le parallèle entre la construction des êtres vivants et la construction des sites web. Les atomes sont des éléments indivisibles, qui s’agglomèrent en molécules, qui s’organisent en organismes.