Le data center est-il mort et enterré ?

Par Journal du Net
Publié le 30/07/2019 à 11:41 | www.journaldunet.com
 

Le data center est-il mort et enterré ?

Depuis quelques années maintenant, les entreprises font le choix d’utiliser leur propre data center pour exécuter leurs applications métiers, créer des réseaux d’utilisateurs et stocker leurs précieuses données.

Aujourd’hui, le concept de data center en tant que propriété de l’entreprise est en train de changer radicalement. Ce processus a débuté avec l’avènement de la virtualisation qui a rompu le lien direct entre les applications et l’infrastructure matérielle sous-jacente permettant ainsi d’améliorer l’utilisation, l’efficacité et la rapidité des serveurs. La prochaine étape vers un niveau d’abstraction encore plus important sera le passage à une infrastructure software-defined, englobant le calcul, le stockage et la mise en réseau.

À l’heure actuelle la priorité des DSI s’oriente vers l’agilité, l’automatisation et la rapidité des opérations. Si le DevOps et le CI/CD sont des sujets à la mode en ce moment, cela est dû au fait que les fonctionnalités sont désormais définies par logiciel, ne dépendant plus de solutions matérielles, coûteuses et largement propriétaires.