Le merchandising, le nouveau filon des influenceurs

Par Journal du Net
Publié le 14/03/2019 à 17:25 | www.journaldunet.com
 

Le merchandising, le nouveau filon des influenceurs

Pour concrétiser un rêve de gosse ou sécuriser un business un peu trop dépendant du nombre de vues sur Youtube, de plus en plus d'influenceurs apposent leur griffe sur des produits de beauté, tee-shirts ou goodies en tous genres.

De mémoire d'Amazon, on n'avait jamais vu ça ! La blogueuse beauté Sananas a affolé les compteurs en septembre dernier à l'occasion du lancement de sa marque de cosmétique en exclusivité sur la plateforme du géant de l'e-commerce. Quelques heures après l'ouverture des ventes, les stocks de la gamme Sananas Beauty étaient déjà épuisés. "Nous n'avions pas anticipé un tel succès", confie une source en interne.

Une belle opération pour la jeune Française et l'agence de talents qui la représente, Mixicom (filiale de Webedia), avec près d'un million d'euros de chiffre d'affaires réalisés en l'espace de quelques semaines, selon nos informations. Les crayons à lèvres et vernis à ongles de Sananas ont depuis envahi les rayons de grandes surfaces comme Carrefour et Sephora. Ils y côtoient les produits d'autres illustres influenceuses comme Michelle Phan, Tati Westbrook ou Huda qui ont, elles aussi, franchi le pas de la création après des années passées à réaliser des tutoriels beauté.

Le secteur de la beauté est loin d'être un cas isolé. Et les influenceurs qui se décident à lancer leur propre collection sont de plus en plus nombreux dans la mode, le divertissement ou le jeux-vidéo. "En France, les exemples les plus connus sont ceux de Norman ou Cyprien qui ont lancé leurs boutiques officielles il y a quelques années", rappelle Marine Montironi, responsable du pôle influence de l'agence We Are Social. Les millions de fans du duo peuvent y trouver t-shirts, coques d'iPhone et autres goodies en lien avec leurs univers.