Les graphes au service de la data science

Par Journal du Net
Publié le 02/08/2019 à 09:37 | www.journaldunet.com
 

Les graphes au service de la data science

Avec l’avènement du big data, on a vu apparaître une nouvelle catégorie de professionnels : les data scientists, ces responsables de la gestion et de l'analyse de mégadonnées. Les outils de graphes peuvent-ils apporter un plus à ces professionnels pour leur offrir plus de performance et de précision ?

Lorsque l’expert de la donnée cherche à traiter les informations dont il dispose, il utilise la méthode dite de force brute, c’est-à-dire que le logiciel qu’il utilise va essayer toutes les possibilités de calculs possibles jusqu’à trouver l’information recherchée.

Cette méthode présente de nombreux avantages puisqu’elle offre une certaine garantie d’exhaustivité dans les données traitées. En revanche, se pose la question de la rapidité de traitement et de la pertinence des données analysées.

Un pas en avant : le traitement des données utiles

Une fois cette genèse de la science de la donnée révolue, et prenant en compte les limites de la méthode, ces professionnels ont tenté d’améliorer les temps de réponses en sélectionnant uniquement les données qui peuvent avoir du sens dans le cadre de leurs recherches.

Avec cette méthode, l’expert va entrer dans le logiciel contenant les calculs uniquement les données qui présentent une utilité dans la recherche qu’il mène. On va ainsi gagner en temps, puisque moins de données devront être compulsés par l’algorithme et on va également gagner en compréhension de ce que l’on cherche.