Les talents internationaux, clé du développement des start-ups françaises ?

Par Blog du moderateur
Publié le 13/06/2018 à 14:53 | http://www.blogdumoderateur.com
 

Créée en 2015, l’initiative Reviens Léon avait pour but de donner envie aux expatriés Français de la tech de revenir travailler dans l’Hexagone. Leur vision de l’écosystème français était en effet assez floue, et l’attractivité des start-ups locales relative. Après 20 000 candidats et plus de 2000 recrutements en deux ans, le projet s’est renommé Wonderleon pour s’européaniser et vise désormais les talents de toutes nationalités pour les faire venir en France. A l’occasion du Web2Day, dont nous sommes partenaires, trois entrepreneurs prenaient la parole sous forme de table-ronde pour donner leur expérience sur la nécessaire internationalisation des équipes pour faire grandir sa start-up :  Najett Fellache (CEO de Speachme), Julien Hervouët (CEO de iAdvize) et Frédéric Mazzella, CEO de BlablaCar et président fondateur de Wonderleon.

“Comment attirer des talents internationaux pour booster son développement ?” Intéressante conférence au #Web2Day à #Nantes avec les CEO de @BlaBlaCar_FR, @speachme et @iAdvize_fr sur scène. pic.twitter.com/onh96fjnak

— Maureen Le Mao (@maureenlemao) 13 juin 2018

Se regrouper pour mieux attirer

Le premier constat est commun : il est compliqué d’attirer des talents de l’étranger. Il y a un enjeu de marque employeur au niveau global, selon Najett Fellache.