L’exhibition des troubles alimentaires sur Instagram est pointée du doigt par les experts

Par Siècle digital
Publié le 11/02/2019 à 08:45 | https://siecledigital.fr/
 

Attention à ne pas faire la promotion de certaines maladies comme l’anorexie ou la boulimie. Il y a quelques mois, une avancée en la matière avait fait du bruit : les annonceurs sont désormais obligés de signaler les retouches Photoshop. Aujourd’hui, les experts et les organismes de bienfaisance s’en prennent directement à Instagram. Ces troubles de l’alimentation sont potentiellement mortels, c’est pourquoi, les contenus faisant leur promotion devraient être traités comme ceux mettant en avant des actes d’auto-mutilation par exemple.