L’OMS met Facebook sous pression pour qu’il stoppe la montée des groupes anti-vaccination

Par Siècle digital
Publié le 12/02/2019 à 15:45 | https://siecledigital.fr/

Les réseaux sociaux deviennent clairement le meilleur canal de diffusion pour les organes de propagande. On l’a récemment vu avec la suppression de 500 pages gérées par des organes russes qui diffusaient des fake news sur Facebook. D’après The Guardian, plusieurs experts s’alarment et demandent à Facebook de contrer des groupes fermés dont les membres publient plusieurs articles de désinformation sans jamais être inquiétés. Les membres de ces groupes diffusent de fausses informations sur les dangers des vaccins en mettant en avant des traitements alternatifs comme par exemple des médicaments aux doses élevées en vitamine C.