Macron et formation professionnelle : coup d’envoi de la réforme

Par Journal du Net
Publié le 12/10/2017 à 16:02 | www.journaldunet.com
 

Macron et formation professionnelle : coup d'envoi de la réforme

Lucas Jakubowicz JDN   Mis à jour le 12/10/17 16:02
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Viadeo
  • Email

A l'automne 2017, le gouvernement s'attelle à un vaste chantier : la réforme de la formation professionnelle. Le fonctionnement du CPF et des OPCA devrait être profondément modifié.

Sommaire

  • Formation professionnelle, le programme Macron
  • Une réforme dès 2017 ?
  • Macron et les OPCA

[Mise à jour le jeudi 12 octobre 2017 à 12h02] Le jeudi 12 et le vendredi 13 octobre, Emmanuel Macron reçoit les partenaires sociaux pour donner le coup d'envoi des négociations visant à réformer la formation professionnelle, l'apprentissage, mais aussi l'assurance chômage. Jean-Claude Mailly de FO a ouvert le bal à 9h. Les discussions se termineront le vendredi à 9h avec Laurent Berger, secrétaire général de  la CFDT. 

Je reçois les partenaires sociaux. Objectif inventer de nouvelles protections 3 volets : -formation -apprentissage -assurance chômage

— Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) 12 octobre 2017

Emmanuel Macron souhaite transformer de fond en comble le modèle social français. Cela passe par une réforme du droit du travail par ordonnances, du RSI ou encore de la CSG. Mais ce n'est pas tout. Le président de la République a également l'intention de revoir le système de retraite, l'assurance-chômage, l'apprentissage mais aussi la formation professionnelle. Un sujet épineux qui concerne aussi bien la population active et les étudiants que les spécialistes de la formation ou les RH.

Les objectifs et les moyens de la réforme ont été détaillés dans le "Plan Investissement Compétences" présenté officiellement par Edouard Philippe le lundi 25 septembre. Celui-ci dévoile les objectifs et les moyens de la réforme de la formation professionnelle. Concrètement, le la bagatelle de 15 milliards d'euros sur cinq ans afin de proposer une formation à deux catégories de la population : les jeunes décrocheurs et les chômeurs faiblement qualifiés. L'objectif est de faire revenir 300 000 personnes vers l'emploi à l'horizon 2022.



Recevez toutes nos actualités
Marketing

inscrivez-vous à la newsletter
Recevoir la newsletter
close-link