USA : Scraper des données sans autorisation, n’est pas illégal

Par Siècle digital
Publié le 11/09/2019 à 11:49 | https://siecledigital.fr/
 

Petit rebondissement dans le monde de l’Internet. Une cour d’appel aux États-Unis a rendu une décision étonnante dans un litige opposant LinkedIn à HiQ, une société spécialisée dans l’analyse de données. D’après cette dernière, le fait de collecter de grandes quantités de données (sur d’autres sites) sans avoir d’autorisation, ce qu’on appelle le web scrapping, n’est pas illégal, comme le rapporte The Verge.