Développez votre stratégie SEO de mots-clés en 2018

Actualités SEO

L’un des piliers de toute campagne SEO est la recherche de mots-clés. La recherche de mots-clés définit généralement la stratégie et oriente l’analyse, comme l’analyse des concurrents. Une stratégie de recherche de mots-clés ne peut plus prendre en compte uniquement les mots que les utilisateurs tapent dans un champ de recherche.

La recherche vocale fait de plus en plus partie intégrante de nos stratégies de mots-clés. Bien que cela ait un rôle à jouer dans la façon dont les utilisateurs découvrent l’information, la recherche vocale en est encore à ses débuts et des appareils comme l’Amazon Echo ou Google Home perturberont davantage le comportement des utilisateurs et les habitudes d’achat, ce qui les éloignera de la recherche traditionnelle, telle que nous la connaissons.

Alors, comment faire pour adapter votre stratégie de mots-clés ?

1 – Comprendre les données du volume de recherche

Lorsque vous choisissez des mots-clés à cibler, le volume de recherche est probablement l’un des paramètres que vous utilisez dans votre processus de prise de décision.
Nous pouvons utiliser un certain nombre de sources de données pour obtenir ces données, mais il est important que de comprendre réellement les données à traiter.
Historiquement, un grand nombre d’utilisateurs ont utilisé les données de Google Keyword Planner pour établir le volume de recherche et découvrir des mots-clés associés.
Cependant, l’outil Keyword Planner n’était pas destiné au référencement naturel. L’outil est conçu pour les annonceurs payants, et a également été limité pour les comptes sans grand budget dépensé.

Les données ne sont pas purement organiques et sont plus représentatives du nombre de recherches dans lesquelles apparaît une annonce payante. Les équipes AdWords et de recherche de Google sont en fait des équipes distinctes.

Donc, sachant tout cela, à quel point Keyword Planner est-il utile comme outil de recherche de mots-clés ? Je dirais que c’est assez limité. Le planificateur de mots-clés de Google ne révèle rien de révolutionnaire. Il peut fournir des mots-clés associés et des phrases de recherche, mais il n’aide pas pour les requêtes plus longues. Peu d’annonceurs enchérissent sur les requêtes de longues traînes. Donc peu de résultats ressortiront dans Keyword Planner.

Conseil : n’utilisez Google Keyword Planner qu’à titre indicatif. Si le volume de recherche est élevé, alors nous pouvons supposer que c’est une requête populaire.

Cependant, vous ne devriez pas choisir vos mots-clés uniquement sur le volume de recherche.

2 – Comprendre l’objet de la recherche

L’intention de recherche est quelque chose que les moteurs de recherche d’aujourd’hui sont en mesure de comprendre. Nous devons le reconnaître et comprendre pleinement l’impact qu’il a sur notre stratégie de mots-clés.

Expliquer à un client que le classement d’un mot-clé avec un volume de recherche de 4 000 est plus avantageux qu’un mot-clé avec un volume de recherche de 50 000 n’est pas une tâche facile. Mais notre travail n’est pas de générer plus de trafic ou d’être classé premier sur toutes les requêtes, c’est de générer de l’argent. C’est là que l’intention de recherche entre en jeu, tout en comprenant que l’intention de recherche peut changer avec le temps, ou même instantanément en raison d’événements réels.

La meilleure façon de rechercher l’intention derrière les mots-clés que vous avez choisis est d’effectuer des recherches et d’examiner à la fois le type de résultats naturels que contient la page 1 et les blocs de résultats de la recherche payante, du knowledge graph ou encore des featured snippets. Pour les requêtes dont l’intention est ambiguë, Google tente de fournir un éventail diversifié de résultats pour correspondre à de multiples interprétations communes de la requête. La même requête peut produire des pages de résultats de moteurs de recherche différentes selon la personnalisation de l’utilisateur (y compris l’emplacement et l’historique de recherche).

3 – Analyser la concurrence par mots-clés

Google ne se base plus seulement sur les backlinks, le nombre de fois que le mot-clé apparaît sur la page mais à une approche bien plus intelligente.

Le processus de classement de Google est beaucoup plus complexe et tient compte de beaucoup de facteurs, y compris la personnalisation en fonction des utilisateurs (tels que l’emplacement et les recherches précédentes).

Lorsque vous analysez les sites déjà classés pour les mots-clés que vous visez, vous devez regarder :

  • Les pages sont-elles classées par type de contenu?
  • Le domaine classé est-il principalement composé de pages commerciales ou d’informations qualitatives pour les visiteurs ?
  • Le domaine représente-t-il une marque en particulier ?
  • La marque est-elle associée au mot-clé ?

A partir de cette analyse, vous pouvez commencer à construire une campagne pour votre site client afin de classer les mots-clés cibles et évaluer la difficulté pour ranker sur ces requêtes.
Les requêtes peuvent être trouver par le biais de la Google Search Console par exemple.

Conclusion

Il est temps d’arrêter de parler de mots-clés en terme de volume, mais en terme d’intention et de leur valeur pour l’entreprise. Google devient un outil de plus en plus puissance et est désormais capable de comprendre les intentions de recherche.

Le référencement est complexe et il n’y a pas de stratégie unique, mais il existe des bonnes pratiques qui peuvent être mises en œuvre pour fournir des résultats cohérents. Lorsque vous recherchez vos mots-clés, gardez donc à l’esprit que le volume ne représentera pas forcément le succès, ayez une vision plus globale des mots-clés dans une stratégie de référencement.

La stratégie de mots-clés rentre dans une logique de référencement naturel globale est n’est donc qu’une partie du référencement en 2018. Il est important de se former aux stratégies actuelles de référencement afin d’obtenir un retour sur investissement bien plus intéressant que lors de vos précédentes campagnes SEO.

Lorsqu'il n'apprend pas de nouvelles techniques de growth, il est souvent en train d'écrire un article pour ledigitalizeur.fr, un blog sur l'actualité du marketing digital qu'il nourrit quotidiennement.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Recevez toutes nos actualités
Marketing

inscrivez-vous à la newsletter
Recevoir la newsletter
close-link