Le profil type des consommateurs en ligne en France et en Europe

Actualités E-commerce

D’après la FEVAD, près de 37 millions de français ont effectué leurs achats sur internet en 2016, totalisant pour chaque acheteur 28 transactions faites en ligne pour environ 2 000€ dépensés sur l’année. Dans ce contexte, idealo, le comparateur de prix du groupe Axel Springer, a souhaité s’intéresser au profil type des acheteurs en ligne en France et en Europe (Allemagne, Autriche, Espagne, Royaume-Uni, Italie) : quel est leur âge moyen ? Préfèrent-ils leur smartphone et tablette ou leur ordinateur ? Sur terminal mobile, préfèrent-ils iOS ou Android ? Quelles sont les heures les plus prisées par les acheteurs en ligne ? Quels sont les différents écarts de prix en fonction des produits présents sur internet en Europe ? Découvrez donc les réponses à toutes ces questions, cela pourra vous aider à faire prospérer votre e-commerce !

L’âge des consommateurs en ligne en Europe

Dans l’ensemble des pays d’Europe étudiés, lorsqu’on s’intéresse aux catégories d’âge des acheteurs en ligne, nous remarquons que :

  • les 35-44 ans arrivent en tête dans tous les pays, représentant entre 24% et 35% des acheteurs ;
  • les 25-34 ans arrivent en seconde position, à l’exception de l’Italie où la deuxième place est occupée par les 45-54 ans ;
  • cependant, au Royaume-Uni, les 65 ans et plus achètent sensiblement plus en ligne (9%) que la catégorie des 18-24 ans (c’est un peu moins de 9%). Il s’agit du seul pays d’Europe étudié où les 18-24 ans arrivent en dernière position. Cela rejoint les résultats d’une étude intitulée « La vérité sur les consommateurs en ligne » publiée récemment par KPMG et s’explique par le fait que les plus jeunes préfèrent se rendre en magasin et disposent d’un pouvoir d’achat moins élevé.

Concernant les terminaux mobiles : iOS ou Android ?

Pour les smartphones ou les tablettes, certains de nos voisins d’Europe sont encore une exception :

  • Android est le système d’exploitation privilégié dans la majorité des pays d’Europe, allant de 69% en Espagne à 58% en Allemagne, en passant par 60% en France ;
  • Le Royaume-Uni est le seul pays où iOS arrive en tête, s’attirant les faveurs de 56% des utilisateurs de terminaux mobiles.

Qui sont les acheteurs en ligne ?

Pour ce qui est de la répartition homme-femme, 6 acheteurs sur 10 sont des hommes dans l’ensemble des pays européens. L’Espagne témoigne cependant d’un écart plus resserré que les autres pays, puisque, même si les hommes sont majoritaires, les femmes représentent 46% des acheteurs en ligne.

L’heure préférée des Européens pour faire des achats en ligne

C’est un constat général que révèle l’étude : 21h est l’heure à laquelle l’ensemble des Européens se retrouve devant leur ordinateur ou sur leur tablette ou encore smartphone pour effectuer leurs achats en ligne. Une forte baisse de fréquentation et d’achats est évidemment observée entre 00H et 8h. Globalement, les résultats sont plutôt homogènes en fonction des heures de la journée et des pays. Cependant, on observe deux pics à tendance opposée :

  • en Espagne, les achats en ligne chutent fortement vers 14h ;
  • en France, on on observe une forte hausse des recherches d’achats en ligne à 18h, au moment où les consommateurs français commencent à sortir du travail, ou quand leur concentration commence à fléchir. Il s’agit certainement d’un premier repérage pour ensuite retourner valider sa commande vers 21h.

Les achats sur mobile en France se font font essentiellement en soirée et le weekend

Un tiers des acheteurs en ligne consulte un site de vente en ligne depuis un terminal mobile  (tablette et/ou smartphone). Bien que l’ordinateur reste l’outil de shopping privilégié avec un taux d’utilisation de 69% les jours de la semaine, le mobile grignote des parts le weekend. On observe ce même phénomène au cours de la journée avec l’ordinateur, bien que majoritaire 24h/24, il est presque au coude à coude avec les terminaux mobiles entre 23h et 7h. Enfin, il est à noter que les français utilisent plus leur mobile pendant la pause déjeuner et le soir entre 20h et 23h.

La France est le 3ème pays d’Europe pour faire des affaires en ligne

Dans le but de montrer à quel point il était intéressant de comparer les prix, idealo a calculé l’écart moyen entre le prix le moins cher et le prix le plus cher des 20 produits les plus populaires au sein des catégories réfrigérateurs, smartphones, téléviseurs, lave-linges et poussettes sur sa plateforme en France, Espagne, Italie, Allemagne, Autriche et Royaume-Uni. Le constat qui en résulte est un écart de prix de l’ordre de plus de 30% en moyenne dans chacun des pays passés en revue. En France, l’écart moyen tous produits confondus se situe à 32,8%. S’il n’est pas toujours possible d’attendre que le prix d’un produit baisse, comparer les prix peut permettre de réaliser des économies considérables. Découvrez ci-dessous les écarts de prix moyens et la différence de prix maximale pour un produit qu’idealo a constaté pour les 5 catégories citées :

A propos d’idealo

Fondée en 2000, la société idealo compte parmi les plus grands comparateurs de prix européens. Sur idealo, les utilisateurs peuvent comparer pas moins de 93 millions d’offres proposées par plus de 10 000 marchands. Des avis authentiques sur les produits et les marchands ainsi que des milliers de tests leur facilitent la recherche et la comparaison entre les produits et les boutiques en ligne. Idealo propose également des applications de shopping pour iOS et Android. Le siège de l’entreprise est situé en plein coeur de Berlin et accueille chaque jour plus de 600 employés. Idealo appartient aujourd’hui au grand groupe média allemand Axel Springer et propose son service dans 7 pays (Allemagne, Autriche, Royaume-Uni, France, Italie, Espagne, Inde).

Passionnée par le marketing, la lecture et l'écriture font partie de mon quotidien. Je suis rédactrice sur Actu-Marketing.fr et m'occupe également des réseaux sociaux.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*