Une baisse de l’abandon de panier en 2016

Actualités Marketing

Chaque site e-commerce veut savoir comment se comportent les consommateurs lors de leur navigation sur un site marchand. Le but principal étant de savoir si c’est le site qui doit être amélioré ou si une diminution des ventes, un abandon des paniers plus important est observé chez la concurrence vendant dans le même secteur.

Comment faire stopper l’abandon de panier ?

Ve Interactive se penche chaque trimestre sur ce problème d’abandon et donne des chiffres clairs, concrets, très utiles car sectorisés afin d’éclairer les e-commerçants dans leurs stratégies.

Taux d’abandon par secteur en 2016 au 1er et 2ème trimestre

Trimestre 1Trimestre 2Comparaison T2 à T1
Services B2B80%76%  4%
Tourisme et loisirs84%84%  0%
Maison/déco87%79% 8%
Mode83%82% 1%
High-tech74%69% 5%

 

On peut remarquer l’impact de la saisonnalité sur les taux d’abandon et de conversion des e-commerçants. En effet, dans les secteurs des services et du B2B, les taux d’abandon grimpent jusqu’à 76% au second trimestre 2016. Le marché du tourisme et des loisirs a un taux allant jusqu’à 84%, ce qui laisse penser que le travail des e-commerçants dans ces secteurs est encore important afin d’endiguer le phénomène d’abandon de panier. A ce titre, la relance des internautes abandonnistes paraît pouvoir jouer un rôle primordial.

Des soldes et des promotions efficaces ?

Une baisse, ne serait-ce que légère, est à remarquer lors de la comparaison du taux d’abandon du deuxième trimestre par rapport au premier de l’année 2016. La baisse a principalement eu lieu pour le marché maison/déco qui a connu un taux d’abandon de 87% au T1 contre 79% au T2.

Le secteur high-tech a suivi la même tendance avec un passage de 74% à 69% de taux d’abandon. Ces chutes des abandons de panier sont dues aux promotions faites par les e-commerçants mais aussi aux soldes d’été pendant lesquelles les internautes achètent plus souvent leurs produits high-tech et leur mobilier.

Moyennes des taux d’abandon en 2016 au 1er et 2ème trimestre 2016

Trimestre 1Trimestre 2Comparaison T2 à T1
Vente au détail79%78% 1%
Tourisme et loisirs84%84% 0%
Services B2B80%76% 4%

 

D’autres évènements favorisent l’achat durant le second trimestre: fête des pères, des mères, des grand-mères, etc. Les approches par mail sont nombreuses et efficaces pour les e-commerçants du fait de ces moments forts pour les consommateurs. Les commerces en ligne voulant le moins possible vendre à perte, ils préfèrent faire des promotions avant les soldes (d’été pour ce second trimestre) afin d’écouler leurs stocks. Apparemment, cette stratégie a été avantageuse.

De plus, du fait de la crise, les consommateurs voulaient acheter des produits à prix réduits. Le panier moyen dans le secteur de la vente au détail a chuté de 13€ ce trimestre pour atteindre 75€ alors qu’il était de 88€ au premier trimestre et de 111€ pendant les soldes d’hiver 2015. Mais les taux d’abandon ont également chuté du fait de l’efficacité des applications de réengagement des e-commerçants.

Les stratégies des e-commerçants semblent assez fructueuses car les consommateurs ont moins abandonnés leurs paniers au second trimestre qu’au premier en 2016. Des efforts restent encore à fournir puisque les soldes ont eu un effet positif sur le commerce en ligne et le taux d’abandon. Il est certain que les relances par mails peuvent donner de bonnes choses mais si le e-commerce n’en abuse pas.

 

Passionnée par le marketing, la lecture et l'écriture font partie de mon quotidien. Je suis rédactrice sur Actu-Marketing.fr et m'occupe également des réseaux sociaux.

1 Commentaire

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*