Connaissez vous le Social Selling ?

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux peuvent être un canal de vente et de nombreux internautes y sont inscrits mais comment se passe le Social Selling?

Toutes les entreprises cherchent à vendre et nombreuses sont celles qui ont essayé le marketing sur les réseaux sociaux mais les résultats ne sont pas là. Le Social Selling est certainement la solution à adopter pour avoir de nouveaux prospects devenant des clients.

Pourquoi le Social Selling est la solution?

Dans un monde où chacun est exposé à des milliers de messages publicitaires chaque jour (à la télévision, sur internet, dans la rue) les commerciaux se sont dits qu’il était temps de créer des relations différentes pour vendre. Ils ont pu remarquer que venir sonner chez les gens ne servait plus à rien car cela dérangeait plus qu’autre chose, de même que les appels téléphoniques. Ce n’était agréable pour personne et les entreprises ne vendaient pas avec ces méthodes à l’ancienne.

Avec l’émergence des réseaux sociaux (professionnels comme Linkedin ou plus généralistes comme Facebook et Twitter) de nouvelles manières d’approcher la vente se sont développées. Elles sont basées sur la création de relations avec des personnes susceptibles d’être intéressées par le produit.

Actuellement, 3 millards de personnes sont sur les réseaux sociaux donc les commerciaux doivent parvenir à se connecter à ces Social Buyer qui passent en moyenne 2h15 sur les réseaux sociaux.

Comment fonctionne le Social Selling?

Le Social Selling se déroule, pour schématiser, en trois étapes :

La mise en relation via un réseau social

Il faut évidemment confier le Social Selling à des commerciaux étant à l’aise avec les réseaux sociaux pour ne pas avoir à les former et perdre du temps. Ainsi, ils vont aller à la rechercher de prospects sur les médias sociaux et rentrer en contact avec eux (commentaires, messages, etc). Une relation de confiance doit s’établir avec la marque de cette façon pour leur donner envie de passer à l’acte d’achat.

L’humain est au centre de la vente

Ce sont des commerciaux qui font le travail mais ce n’est pas pour autant que l’humanité des futurs prospects doit être oubliée. En effet, le but est de vendre mais il faut toujours penser à la relation humaine, les gens adorent cela et vont sur les réseaux sociaux pour cette raison. Il ne faut pas que les commerciaux hésitent à parler avec eux des problèmes qu’ils rencontrent et rebondir sur le fait que tel produit pourrait être la solution. Ainsi, ils vont échanger avec les potentiels clients, établir une relation et leur donner envie d’acheter.

La diffusion de contenus est essentielle

Diffuser du contenu est la notion clé dans la capacité à intéragir avec les prospects. La production de contenus incombe aux responsables marketing mais le Social Selling est une bonne opportunité pour échanger avec les commerciaux sur la fragilité, la pertinence des contenus et la création de nouveaux formats.

Ce n’est pas évident car cela nécessite de produire rapidement du contenu de qualité pour permettre de rebondir sur des sujets tendance. Mais il faut faire attention de ne pas fournir trop de contenus centrés sur sa marque, c’est une erreur fréquente, le Social Seller doit pouvoir partager des informations sur son secteur sans que cela soit forcément lié à la marque.

54% des commerciaux déclarent avoir conclu une affaire grâce aux réseaux sociaux et 78% des utilisateurs de Social Selling ont vu leur chiffre d’affaires augmenter. De plus, 3 personnes sur 4 affirment que les réseaux sociaux ont un impact sur leurs futurs achats et 90% des acheteurs préfèrent chercher eux-même l’information plutôt que d’être sollicités. Le Social Selling semble donc une solution à adopter pour faire plus de ventes.

Passionnée par le marketing, la lecture et l'écriture font partie de mon quotidien. Je suis rédactrice sur Actu-Marketing.fr et m'occupe également des réseaux sociaux.

1 Commentaire

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*