Des villes intelligentes avec le Big Data ?

Big Data

Les villes intelligentes ne sont plus vraiment un rêve et deviennent petit à petit réalité. Tout le monde rêve de moins de pollution, d’avoir moins de problèmes pour stationner son véhicule, de déchets qui soient mieux gérés, d’énergie économisée dans la ville, etc. Les exemples sont si nombreux et représentent le fantasme d’une ville intelligente dont tous les citadins rêvent. Elles deviennent possibles grâce au Big Data et s’appellent des Smart City.

La population urbaine augmente

La population urbaine ne cesse d’augmenter, l’usage du Big Data pourrait améliorer les services rendus aux habitants (hygiène, ressources, sécurité,etc). C’est plus que l’installation de capteurs sur les infrastructures mais c’est surtout le volume et la capacité de traitement des données collectées qui permet d’optimiser les services rendus aux citoyens.

Selon un rapport du département des affaires économiques et sociales des Nations Uni de 2011, la Terre comptera 5 millards de citadins en 2030 et les réponses aux défis par cette évolution pourraient venir du Big Data. Il est vrai que ce sont de vraies questions qui se posent avec une telle croissance de la population.

La possibilité de villes agréables à vivre

La ville plus agréable à vivre, la ville intelligente qui est celle du futur nous promet pleins de bonnes choses. Elle semble possible d’ici 2030 avec un miroir de salle de bain quand on se prépare le matin nous indique plusieurs chiffres en temps réel : la météo de la journée, l’eau consommée par une douche, le trafic des métros, des voitures, les vélib’ disponibles près de chez nous, etc. C’est un peu le rêve mais en fait non, c’est le futur et cela commence déjà à devenir une réalité grâce au Big Data.

Les exemples de Montpellier et des Etats-Unis

Montpellier et l’immobilier

L’exemple de Montpellier ayant testé le Big Data car cette ville avait un déficit d’informations pour les gens recherchant un appartement, un local,une maison ou un terrain alors LKSpatialist a mis le Data à leur service. L’équipe a proposé de réunir toutes les informations disponibles pour aider les gens à se décider en fonction du prix, des caractéristiques internes du lieu et de la situation.

La sécurité aux Etats-Unis

Certaines villes des Etats-Unis ont elles adoptées un algorithme de prédiction de la criminalité nommé PredPol. En utilisant les mathématiques avancés et de l’apprentissage de l’ordinateur, les algorithmes de PredPol prédisent de nombreux crimes comme ceux de propriété, les incidents de drogues, l’activité des gangs, la violence armée ainsi que les accidents de la circulation. Seuls des données non personnelles sont utilisées pour faire les prédictions (type de crimes, lieu, heure). Les résultats sont assez flagrants puisque la Division Foothill du département de police de Los Angeles a vu une baisse de 20% de crimes en une année (janvier 2013 à janvier 2014) par rapport à une augmentation de 0,4% dans le reste de la ville où le déploiement n’était pas encore arrivé.

Vous pouvez constater que le Big Data va rendre la ville du future intelligente et que ce mouvement est déjà en marche avec des évolutions toujours plus innovantes. Le nombre de citadins croissant, le Big Data semble la solution pour éviter les problèmes de sécurité, de stationnement, de transports, de consommations énergétiques abondantes, etc. Ainsi les villes intelligentes ou Smart City vont se développer avec la population et il n’y aura pas de problèmes en principe.

Passionnée par le marketing, la lecture et l'écriture font partie de mon quotidien. Je suis rédactrice sur Actu-Marketing.fr et m'occupe également des réseaux sociaux.

2 Commentaires

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*