L’avenir de l’emailing est mobile !

Marketing

L’emailing est un des meilleurs moyens de prospecter ou de fidéliser alors il faut l’adapter à notre époque. Beaucoup de personnes ont des mobiles et y lisent leurs mails, ceux-ci doivent donc être adaptés à ce format pour toucher plus de prospects et clients.

L’usage du mobile est quotidien

Des études de Mobile Marketing Association nous montrent que les gens sont de plus en plus mobinautes, c’est-à-dire qu’ils consultent des pages internet depuis leurs mobiles. Cela s’explique par une grande augmentation des ventes de smartphones depuis 2013.

Voici un graphique représentant le trafic sur mobile (en rouge) :

3

 

Ventes de smartphones, ordinateurs et tablettes :

sm

Au niveau de la parité, les hommes ont un usage plus important de leurs mobiles car 49% des femmes sont des mobinautes contre 51% des hommes. Mais plus de 80% des deux sexes accèdent à internet quasi-quotidiennement via le mobile. Cela s’applique pour 59,9% des français de plus de 11 ans soi 32,9 millions de personnes.

L’emailing dans l’e-commerce

CCM Benchmark Institut a publié les résultats d’une étude portant sur l’e-commerce et on y apprend que l’emailing est une valeur sûre de nos jours. En effet, les internautes estiment que l’email est le levier publicitaire le plus efficace et 33% d’entre eux déclarent qu’ils ont acheté un produit après l’avoir vu dans un email envoyé par la marque.

Mais les moins de 35 ans sont particulièrement demandeurs d’offres personnalisées et 70% d’entre eux apprécient la fréquence de réception d’offres promotionnelles.

La révolution des smartphones

C’est une vraie révolution qui s’est mise en place avec tous ces mobinautes et l’emailing est en transformation lui aussi. Il doit s’adapter à la multiplicité des supports et pouvoir être lu depuis un mobile, une tablette ou un ordinateur. Il ne faut pas négliger l’ordinateur car les plus de 55 ans l’utilisent pour acheter et les conversions s’y font encore souvent.

Il est vrai que cela peut paraître étrange mais un prospect va d’abord ouvrir ses mails sur son mobile (et en supprimer) puis aller consulter ceux qui l’ont intéressé sur un ordinateur (ou tablette). On peut imaginer que c’est dû à la peur de faire des achats sur mobile pour certains ou les call-to-action ne sont pas assez efficaces sur ces appareils. Une chose est certaine, cela concerne surtout les hommes car ils achètent moins sur mobile que les femmes.

Campagn Monitor estime que 65% des prospects lisent une première fois leurs mails sur mobile mais les ouvrent une seconde fois sur ordinateur lorsqu’ils sont intéressés et qu’ils veulent cliquer.

 

emailling-opened

 

Il semble crucial de travailler la visibilité de l’emailing mobile et les fameux call-to-action, qu’ils soient plus mis en avant afin d’augmenter les taux de conversion. Les gens étant pressés de nos jours, travaillant et n’ayant que leur pose déjeuner pour faire cela, il serait dommage de perdre ces prospects et de ne pas en faire des clients.

L’emailing doit s’adapter au mobile

Dolist a fait une étude sur l’email mobile qui nous prouve que l’emailing doit être adapté à tous les supports et la lecture possible sur tous les appareils.

70% des mobinautes suppriment un email dont la lecture est difficile sur mobile, non optimisé pour ce support. Mais si un message n’est pas optimisé pour smartphone, si les mobinautes ne le suppriment pas, 23% seulement vont le lire sur ordinateur mais 16% se désabonnent directement de la newsletter et 9% essaient, malgré les problèmes d’affichage, de le lire.

Mais le mail, une fois que le mobinaute s’est aperçu qu’il l’avait dans sa boîte de réception, seuls 8% cliquent de suite et 23% l’ouvrent plus tard, quand ils ont du temps. Il est à remarquer que 45% préfèrent attendre d’être sur leur ordinateur pour cliquer et que 28% jugent les mails non agréables à lire sur mobile.

Les opérations emails non optimisées, depuis le message à la page d’atterrissage, risquent gros aujourd’hui avec des utilisateurs refusant les expériences mobiles négatives. Il ne tient qu’aux entreprises et à leurs équipes marketing de faire tomber les barrières de la conversion des emails sur mobile avec comme mot d’ordre : optimiser, informer et rassurer.

Les mobiles font parti du quotidien des consommateurs alors pour les atteindre il est nécessaire que les emails soient adaptés à ce format. Sinon c’est une perte de prospects et de clients, une entreprise ne peut se le permettre alors optimisez , informez et rassurez pour être sûr que vos campagnes emailing vont avoir de bons impacts. L’emailing est mobile et tend à le devenir de plus en plus alors ne perdez pas de temps avec des mails que vous ne pourriez lire sur votre smartphone.

Passionnée par le marketing, la lecture et l'écriture font partie de mon quotidien. Je suis rédactrice sur Actu-Marketing.fr et m'occupe également des réseaux sociaux.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*