Le calendrier des soldes, destructeur ou avantageux ?

Marketing

Pour les soldes d’été ou d’hiver, c’est le retour des 6 semaines de rabais, d’une traite deux fois par an puisque les soldes flottantes ont été supprimées. Mais les dates posent des problèmes à la Fédération du prêt-à-porter féminin puisque les soldes sont en décalage complet avec le rythme rationnel des collections.

Les soldes avantageuses pour les consommateurs

A compter du 1er janvier 2015, la durée des soldes nationaux est repassée de 5 à 6 semaines, la période des soldes flottantes étant supprimée. Cette pratique avait été instaurée en 2009 et n’aurait pas fait preuve de son efficacité économique mais plutôt provoqué une « confusion supplémentaire pour les consommateurs ».

La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes déclare que les soldes doivent « favoriser un écoulement accéléré de marchandises en stock, payées et dont des exemplaires ont été proposés à la vente depuis au moins un mois« . Les articles concernés doivent afficher une réduction de prix qui peut aller jusqu’à une revente à perte dans la limite du stock à écouler. La réduction, indiquée en valeur absolue ou en pourcentage, est calculée par rapport à un prix de référence, qui ne peut excéder le prix le plus bas effectivement pratiqué au cours des 30 derniers jours précédant le début des soldes. Il n’est donc pas question de gonfler les prix artificiellement une semaine avant!

Les consommateurs doivent être au courant que les articles achetés en soldes bénéficient des mêmes garanties que les autres articles. En effet, l’annonce « ni repris ni échangé » ne dispense pas le vendeur d’échanger ou de rembourser l’article en cas de vice caché, comme le rappelle l’article 1641 du Code Civil. Tout comme pour les achats sur internet, pour lesquels il y a un délai légal de rétractation qui s’applique toujours (7 jours en général). Dans ce cas, le commerçant a 30 jours pour vous rembourser et peut ou non prendre à sa charge les frais postaux de renvoi du produit.

Pour cette année 2016, les soldes d’hiver débutent à 8h du matin le deuxième mercredi du mois de janvier, c’est-à-dire le 6 janvier. Durant 6 semaines, elles se termineront le mardi 16 février. Les dates sont partout les mêmes en France hormis pour les Dom-Tom et la Meurthe-et-Moselle (54). Voici les différentes dates là-bas :

-Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Moselle (57) : samedi 2 janvier au vendredi 12 février

-Vosges (88) : samedi 2 janvier au vendredi 12 février

-Saint-Barthélémy(977) et Saint-Martin(978) : samedi 7 mai au vendredi 17 juin

-Saint-Pierre-et-Miquelon(975) : mercredi 20 janvier au mardi 1er mars

-Guadeloupe(971) : 2 janvier au vendredi 12 février

-La Réunion(974) : samedi 3 septembre au vendredi 14 octobre

Destructeur pour la Fédération française du prêt-à-porter

Pour la Fédération française du prêt-à-porter, les soldes commencent trop tôt et s’avèrent être en complet décalage avec le rythme rationnel des collections. On peut comprendre que l’on ait affaire à un non-sens complet pour elle puisque les soldes d’hiver débutent 2 jours après la reprise d’activité suite aux vacances de fin d’année, soit juste 2 semaines après le commencement de l’hiver.

Alors même si les magasins vont se remplir pour les ventes de prêt-à-porter hivernal, les prix vont déjà être barrés donc les marges vont être réduites.

Les prix ne veulent plus rien dire pour les consommateurs et ils n’ont plus confiance envers les enseignes de mode car ,pour la moitié, les articles vont être soldés. C’est pourquoi la Fédération demande de raccourcir ces périodes de soldes et de les reculer dans le temps.

81,5% des français ont profité des derniers soldes d’hiver. Mais les soldes sont toujours synonymes de bonnes affaires ? Le sujet est difficile puisqu’il faut reconnaître que les diverses promotions se sont multipliées tout au long de l’année et les français ne sont plus si sûrs. Beaucoup des consommateurs estiment également que les prix ont été gonflés en prévision des soldes afin que les commerçants continuent à faire des bénéfices malgré la décote. C’est à chacun de voir s’il constate si les prix sont baissés pendant les soldes. Les magasins devraient plus être écoutés dans le but de faire des soldes plaisant à tous.

 

Passionnée par le marketing, la lecture et l'écriture font partie de mon quotidien. Je suis rédactrice sur Actu-Marketing.fr et m'occupe également des réseaux sociaux.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*