L’émergence des réseaux sociaux médicaux

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sur le thème de la santé semblent fleurir sur la toile depuis quelques années. Mais la France n’est pas le pays le plus en avance sur ce plan alors que les Etats-Unis en ont déjà beaucoup.

Des médias sociaux médicaux

Ces réseaux sociaux rassemblent les professionnels de santé ou seulement les médecins et s’ouvrent aux industriels (pharmaceutiques,..) ou aux patients, les modèles sont vraiment multiples.

Les Etats-Unis précurseurs

Comme toujours, c’est aux Etats-Unis que ces réseaux sociaux sont pour l’instant les plus développés et installés. Ce pays reste toujours plus novateur et a de l’avance par rapport à beaucoup d’autres. Les médecins y étant nombreux, les malades également, il y est relativement facile de proposer un média social médical pouvant atteindre un grand nombre de personnes. Le modèle de santé américain étant différent de celui de la France, il est plus permissif en terme d’innovation.

Les Etats-Unis ont peut-être une ouverture d’esprit plus grande et prête pour une évolution de la médecine dans le monde digital.

La France toujours en retard…

La médecine française n’est pas préparée à la révolution en cours semble-t-il. Les professionnels de santé n’ont pas encore pris la mesure de l’arrivée des géants du Web dans l’univers de la médecine et restent mus dans une idéologie trans-humaniste selon Jacques Lucas, le vice-président du Conseil national de l’Ordre des médecins. Les médecins ne voient pas d’intérêt immédiat au changement et le perçoivent comme hostile. D’après lui, cela serait anxiogène pour eux car c’est encore mal régulé et le numérique prend les apparences d’un monstre.

Il est vrai que les médecins français sont vieillissants (la moyenne d’âge étant de 54 ans) alors on peut comprendre que le numérique ne fasse pas parti de leurs habitudes et qu’il soit difficile de l’intégrer dans leur quotidien.

Les médecins actuellement encore en formation vont probablement faire changer les choses et accepter cette digitalisation de la médecine.

Les réseaux sociaux déjà existants

Ils se sont développés aux Etats-Unis

Sermo, échanger avec ses pairs

Sermo est né en 2005, inventé par un médecin qui voulait au départ pouvoir échanger avec ses pairs. Puis le site s’est étendu et permet désormais d’avoir un conseil consultatif médical. Sa mission est de révolutionner la médecine dans le monde réel en accomplissant une connexion entre les médecins, d’échanger ses idées en toute sécurité sans perdre de temps. Les malades peuvent avoir des avis en temps réel de médecins et avoir ainsi différents avis. Il compte déjà plus de 550 000 membres (des médecins) et compte encore s’étendre pour devenir mondial. Il est associé à des centres de collecte de données ainsi qu’à des études de marché dans le but d’améliorer la santé.

sermo

 

Doximity pour la médecine mobile

Doximity, créé en 2011, est le réseau professionnel pour les médecins en rassemblant 60% de ceux américains. Leur réseau est sur mobile (iphone) et chaque médecin peut réclamer son profil. Il permet de connecter tous les praticiens entre eux lorsque c’est nécessaire pour résoudre des problèmes. Ce réseau a une vision de la médecine mobile ayant besoin de résoudre les problèmes complexes grâce à la communication, de façon rapide, simple et sécurisée. Il est déjà très bien implanté aux Etats-Unis et a beaucoup de succès.

doximity

 

PatientsLikeMe pour comprendre la maladie

PatientsLikeMe est un réseau de patients en ligne lancé en 2005 par Jamie et Ben Heywood ainsi que Jeff Cole. Jamie et Ben ont fondé ce site avec Cole (ami de la famille) car leur soeur était malade et ils ont remarqué que trouver des informations sur le net était trop long pour essayer d’aider leur soeur. PatientsLikeMe aide les patients à se connecter avec d’autres personnes qui connaissent la maladie qu’ils ont et vont jusqu’à partager des conseils et des informations. Cela permet de se documenter plus rapidement qu’à l’hôpital sur la gravité des symptômes, identifier les déclencheurs, la façon dont on réagit à un traitement et suivre les effets secondaires. Le site a beaucoup de succès et a même eu des prix. Il semble apprécié par les malades américains.

patientlikeme

 

La France a aussi des réseaux ayant du succès

Doctissimo aborde beaucoup de sujets médicaux

Doctissimo, le plus connu de tous, a été créé en 2000 par les Docteurs Claude Malhuret et Laurent Alexandre. Il été racheté par le groupe Lagardère en 2008 pour 70 millions d’euros environ car il commençait avoir de nombreux visiteurs. Ce site propose plusieurs catégories relatives à la santé (santé, médicament, psychologie, grossesse/bébé, nutrition, cuisine, sexualité… ). Ces catégories donnent accès à plusieurs forums de discussion respectifs. Les gens peuvent ainsi échanger et se conseiller facilement de façon anonyme. Doctissimo regroupe des articles, des conseils, des astuces mais le site rappelle qu’ils ne constituent pas l’équivalent d’une consultation médicale. Doctissimo est très connu en France et commence son extension à l’international avec une version pour l’Espagne, l’Italie et l’Angleterre.

doctissimo

 

Carenity, pour les maladies chroniques

Carenity a été créé en 2011 par Michael Chekroun. Il s’adresse aux patients souffrant de maladies chroniques et à leurs proches. On peut y trouver des groupes de discussions, un espace de suivi personnalisé de sa santé (avec suivi de ses symptômes et évaluation de ses traitements) ainsi que des informations sur les maladies et les traitements sous forme d’articles et d’interviews de médecins. Beaucoup de pathologies y sont répertoriées et le nombre d’inscrits est supérieur à 50 000 membres actifs. La plateforme est également disponible en anglais, allemand, espagnol et italien.

carenity

 

SanteConnect pour les acteurs de la santé

SanteConnect a été fondé par Antoine Leclercq car il a remarqué que la demande de réseaux sociaux professionnels était grandissante. Ce média social est présent pour les médecins, les infirmiers, les pharmaciens, les podologues donc pour les métiers de la santé. Il est sécurisé ce qui permet de répondre aux besoins des professionnels de santé en matière de réglementation et de service. L’information, le recrutement et l’échange sont possibles sur cette plateforme mais une actualité ciblée sur un secteur d’activité est aussi disponible. C’est pratique pour les acteurs de la santé et ils peuvent échanger au sein de groupes en plus. La plateforme a beaucoup de succès et semble plaire aux personnes travaillant pour la santé.

santeconnect

 

Vous savez désormais que les réseaux sociaux médicaux sont nombreux et représentent certainement le futur de la médecine qui devient de plus en plus digitale. Ils sont plus développés aux Etats-Unis car la France est toujours en retard mais elle va surement se rattraper quand les nouvelles générations de médecins vont prendre la place des anciens.

Passionnée par le marketing, la lecture et l'écriture font partie de mon quotidien. Je suis rédactrice sur Actu-Marketing.fr et m'occupe également des réseaux sociaux.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*