Les bloqueurs de publicités, mauvais pour Internet ?

Marketing

Les publicités sur internet sont vraiment nombreuses et on peut parfois avoir l’impression que notre écran en est pollué. Certains groupes les bloquent mais est-ce que cela n’a que de bons impacts pour le net ?

A quoi servent les publicités sur le net ?

Leurs rôles sont nombreux

Les publicités sur internet ont 3 grands rôles qui sont incitateur, d’image et d’information. Les objectifs sont nombreux et ont pour but d’avoir des répercussions collectives (le port de la ceinture de sécurité en voiture, par exemple). Elles peuvent inciter les gens à prendre de bonnes décisions (mettre des préservatifs, ne pas boire avant de conduire,…) car ils peuvent se dire : « il vaut mieux prévenir que guérir ». La publicité est une forme de communication de masse dont le but est de fixer l’attention d’une cible visée (consommateur, utilisateur, usager, électeur, etc) afin de les inciter à adopter un comportement souhaité : achat d’un produit, élection d’une personnalité politique, incitation à l’économie d’énergie, etc.

Les avantages des publicités

La publicité semble donc d’un certain côté assez nécessaire car elle présente des avantages en incitant vers de meilleurs comportements par exemple. Mais il faut aussi reconnaître qu’un couple sera ravi de pouvoir avoir des publicités sur des articles que le conjoint a regardé (donc apprécié) et qu’il pourra lui offrir pour une occasion. Alors trop de publicités, c’est peut-être ennuyeux et empêche une navigation tranquille mais cela peut aussi avoir beaucoup d’avantages.

Les bloqueurs de publicités

Ils évitent que nos écrans soient pollués

Les bloqueurs de pubs sont nombreux et ils veulent éviter que nos écrans soient envahis par toutes les publicités . Mais leur fonctionnement n’a pas que des avantages pour les sites internet.

Il est vrai qu’ils permettent à une page de charger plus vite que si elle avait pleins de pubs dessus car elle serait plus lourde sinon.

Mais comment sont-ils rémunérés ?

Prenons l’exemple d’Adbloker, l’un des plus connus, sachez que son argent vient des publicités des grosses entreprises. Il laisse passer ces pubs la et récolte 30% des recettes publicitaires ainsi, donc des publicités, lui qui les bloque…! Il ne fait cela qu’avec de grosses sociétés qui ont les moyens (les géants du web comme Google, Facebook,…), c’est assez paradoxal.

L’explosion du nombre d’utilisateurs de bloqueurs de pub

Les internautes en ayant marre de toutes ces publicités, ils sont nombreux à avoir installé un bloqueur de pub ces dernières années. Ci-dessous un graphique montrant l’évolution des personnes utilisant un bloqueur de pub dans le monde.

La mort du web indépendant ?

Avec ces systèmes de blocage, seuls les grands groupes dirigent le web en vérité. Les petits sites indépendants n’ont pas les moyens, eux, pour laisser une partie de leur marge aux bloqueurs. Ils vivent avec les bannières de publicités et se retrouvent déficitaires avec les bloqueurs. En effet, si les gens ont bloqué les publicités, eux n’ont plus de revenus. Le net est-il donc mieux plus pauvre avec moins de contenu ? C’est une véritable question.

Les bloqueurs de pub sont peut-être bons pour les grands groupes comme Facebook ou Google mais ils vont tuer les petits sites indépendants. C’est à vous de voir ce que vous en pensez et si vous voulez mettre un de ces bloqueurs de pub sur vos écrans. Vous pouvez aussi essayer un autre navigateur où le système de publicité est différent, découvrez le dans l’article : Brave, un navigateur qui redonne vie aux publicités.

 

Passionnée par le marketing, la lecture et l'écriture font partie de mon quotidien. Je suis rédactrice sur Actu-Marketing.fr et m'occupe également des réseaux sociaux.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

Recevez toutes nos actualités
Marketing

inscrivez-vous à la newsletter
Recevoir la newsletter
close-link