Les Marketplaces sont-elles si avantageuses ?

E-commerce

Les Marketplaces ou places de marché constituent le futur de l’e-commerce, lisait-on en 2011, et on pourrait dire que c’est presque devenu une réalité. Mais sont-elles si avantageuses pour les vendeurs et les acheteurs et quels sont les tarifs pour faire apparaître ses produits dessus ?

Que sont les Marketplaces ?

Une Marketplace, également appelée place de marché ou galerie marchande, est un espace virtuel en ligne sur lequel se rencontrent acheteurs et vendeurs pour effectuer des transactions de biens et/ou de services. Cela peut être un grand site marchand complétant son offre et ses revenus de cette façon ou un espace réservé à d’autres vendeurs indépendants sur un plus grand site marchand.

Ces pratiques existent depuis plusieurs années sur des sites marchands comme Amazon, Rueducommerce, PriceMinister, CDiscount, Ebay, etc. Ils proposent d’héberger des espaces de ventes pour plusieurs milliers de petits sites marchands, voire des particuliers, tout en leur faisant profiter de leur plateforme d’e-commerce, de leur notoriété et de leur trafic, parfois très important. Mais attention, ces sites proposent ces hébergements sous condition du versement d’une commission sur les ventes de ceux qu’ils hébergent.

Un place de marché, ou Marketplace, réunit donc trois types d’acteurs :

  • les acheteurs, consommateurs
  • les vendeurs, hébergés
  • l’opérateur, c’est-à-dire la plateforme qui fournit les outils techniques et marketing.

Les avantages des Marketplaces

Pour les vendeurs

Pour les vendeurs, l’intérêt réside dans l’accès au fort trafic du site de la Marketplace. De cette façon, ils peuvent augmenter leurs ventes et toucher de nouveaux clients. Mais une autre dépense qu’ils pourront faire baisser, pouvant être conséquente, est celle du marketing et de la technique. De manière générale, les Maketplaces permettent donc aux vendeurs de se concentrer sur leur métier: vendre le bon produit au bon moment, tout simplement. De plus, le paiement, est en lien avec la performance, c’est-à-dire que si le vendeur ne vend pas de produit, il aura juste perdu du temps et de l’énergie mais cela lui aura couté moins cher qu’une campagne Adwords. Il n’est pas sûr de vendre sur la Marketplace mais sans risque financier important.

Pour les acheteurs

Pour les acheteurs, c’est également avantageux car c’est un gain de temps grâce à la possibilité de comparer plus facilement le prix des différents produits. Les acheteurs professionnels y gagnent aussi puisque les Marketplaces permettent de réaliser des achats groupés et les coûts sont donc réduits.

Les défauts des places de marché

L’énorme défaut des Marketplaces est qu’isl mettent en « face à face » les concurrents. Pour expliquer, lorsqu’on vend dessus, on transfère des images de ses produits, les descriptions avec tout le rédactionnel sans avoir la moindre garantie de vendre mais nos concurrents aussi. Alors, pour exemple, sur Amazon, la Marketplace n’hésitera pas à afficher nos images, nos descriptions et à mettre en avant un produit concurrent qui sera moins cher sur la même page. Il faut avouer que c’est embêtant tout de même.

Le coût des Marketplaces

Le tarif des Marketplaces est le sujet qui freine beaucoup de e-commerçants. On peut le comprendre étant donné que celles-ci prélèvent 15% de commission directement sur le prix hors taxe et hors frais de port. Il est vrai que 15% peut paraître élevé mais en comparaison au calcul du coût d’acquisition client sur son propre site e-commerce, c’est peu et reste rentable.

Etant donné que les prix sont variables selon les Marketplaces, voici un tableau récapitulatif des tarifs de chacun (données datant de mars 2016):

Marketplace:Abonnement mensuel:Pourcentage des frais de vente:
Amazon39€5 à 20%
Fnac39,99€8 à 14%
PriceMinister39 à 499€4,5 à 19%
CDiscount39€4,5 à 20%
RueduCommerceaucune donnée5 à 20,5%
Darty39,90€7 à 15%
Ebaygratuit puis 17 à 260€3,19 à 6,5%
Laredoute49,90€
Pixmania39,99€7 à 12%

 

Les marketplaces semblent intéressantes alors autant y mettre ses produits quand on a une boutique e-commerce. Mais il est important de bien prendre en compte sa cible et les sites qu’elle risque de visiter ou non lorsqu’on va la choisir. N’oubliez pas que c’est toujours des ventes en plus à gagner et peu d’argent dépensé alors à vous de voir si vous voulez tenter l’expérience.

Passionnée par le marketing, la lecture et l'écriture font partie de mon quotidien. Je suis rédactrice sur Actu-Marketing.fr et m'occupe également des réseaux sociaux.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*