Les soldes sont-elles un peu dépassées ?

E-commerce

La question se pose puisque promotions, ventes privées et ventes flash se multiplient donc les français ont déjà l’embarras du choix pour acheter un produit moins cher. De plus, les consommateurs n’ont pas forcément le budget pour faire des achats pendant les soldes étant donné que le BlackFriday est passé le 27 novembre et qu’ils ont fait leurs achats de Noël.

Le Black Friday, futur remplaçant des soldes ?

Il est vrai qu’aux Etats-Unis, c’est un évènement que tout le monde attend et même la France s’y met petit à petit. On peut donc imaginer que ce serait mieux de remplacer nos traditionnelles soldes en évènements de ce type. Tous les sites français ont commencé à faire des promotions le 27 novembre car c’est aussi une date de départ d’achat des cadeaux de Noël. Ainsi, ils ont plutôt gagné des ventes au lieu d’en perdre. Mais le souci qui se pose est pour les petits commerces qui doivent aussi se mettre à ce mode de fonctionnement. Ils s’y mettraient peut-être plus si l’état décidait d’instaurer un autre système pour les soldes.

Les soldes en décalage complet avec les collections

La Fédération française de prêt-à-porter avait déjà expliqué que les soldes d’hiver débutent deux jours après la reprise d’activité faisant suite aux vacances de fin d’année, soit juste deux semaines après le commencement de l’hiver. En clair, les ventes de prêt-à-porter hivernal débutent à peine que la vague de prix barrés vient stopper net la saison. Les ventes se font, évidemment, mais plus les marges. Les boutiques en paient les frais et ce sont à elles d’assumer les causes de la perte de marges (moins d’embauche par exemple). Le résultat est déjà remarquable pour la Fédération puisque, d’après elle, deux-tiers des français jugent que les prix de l’habillement ne veulent plus rien dire.

Les nombreuses promotions que font les boutiques (et e-boutiques) attirent plus de consommateurs de nos jours que les grandes périodes de soldes. Celles-ci semblent atteindre leur fin, ne ravissant plus acheteurs ou vendeurs. Il faut comprendre les boutiques qui ne peuvent plus faire de marges ou n’ont plus plus grand chose à solder. Alors, pour satisfaire consommateurs et vendeurs, le mieux serait de laisser plus de libertés aux boutiques afin qu’elles fassent des promotions quand elles le souhaitent.

 

Passionnée par le marketing, la lecture et l'écriture font partie de mon quotidien. Je suis rédactrice sur Actu-Marketing.fr et m'occupe également des réseaux sociaux.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*