Les objets connectés, si tendances ?

Marketing

Les attentes sont fortes, en France, et on peut être déçu par une consommation d’objets connectés en dessous des espérances. Ce fut un marché difficile à anticiper car ces objets viennent un peu bouleverser les habitudes des consommateurs. Alors voyons quelles sont les meilleures ventes et si cette tendance va se poursuivre ou si l’essoufflement est proche.

D’après une étude menée par Cisco, une personne possèdera plus de six objets connectés en 2020 alors qu’elle en possédait à peine deux en 2010.

info-objet-connecte-par-personne1

 

Les smartphones, encore plus en vogue

Les français ont acheté 20,6 millions de smartphones en 2015, ce qui représente 3,4 milliards d’euros, et c’est la première fois que la barre des 20 millions est franchie selon François Klipfel, analyste du cabinet GfK. Durant la même période, ils ont acheté 4 millions de téléphones classiques seulement, ne permettant pas d’aller sur internet. Cela nous montre bien que le smartphone s’installe comme un produit phare, au coeur de la vie numérique des français.

Les montres/capteurs connectés

Il fut difficile de convaincre les consommateurs que la montre connectée était un objet à acheter car ils avaient des habitudes aux poignets, les réserves étaient nombreuses. De plus, les prix élevés n’ont fait que ralentir ces envies de changement par rapport à la montre traditionnelle. Pourtant, le capteur d’activités est le premier objet connecté que les français sont en train d’adopter. Ce sont des bracelets qui enregistrent les déplacements de ceux qui les portent: le nombre de pas, la vitesse, les calories brûlées, etc. Ils sont également appelés Wearables (car ils se « portent »). 400 000 ont été vendus en France en 2015 tout de même. Tous les fabricants insistent sur le fait que ces bracelets ne sont pas réservés aux sportifs car les médecins recommandent de faire 10 000 pas par jour alors que les français n’en font en moyenne pas plus de 6 000. Toutes les marques peuvent donc insister sur le fait que cela permet de surveiller sa forme.

Un intérêt mitigé pour la maison connectéeSmart house flat illustration concept

94% des magasins disposent d’un rayon domotique avec des appareils connectés. Mais 50% des consommateurs semblent vouloir acheter ces appareils seulement parce qu’ils peuvent être informés s’il y a une anomalie (par une notification). Les appareils ne semblent pas assez mettre en avant la pédagogie qu’ils peuvent offrir aux ménages. C’est une priorité que l’industrie doit mettre en avant pour plaire au grand public car cela pourrait générer énormément d’argent.

Vous pouvez remarquer que les objets connectés sont réellement une tendance qui va se poursuivre sûrement encore longtemps étant donné que les gens commencent seulement à s’habituer à certains. Mais le futur nous dira ce qu’il en sera concrètement alors attendons de voir et si de nouveaux appareils sortent, complètement inattendus peut-être.

 

Passionnée par le marketing, la lecture et l'écriture font partie de mon quotidien. Je suis rédactrice sur Actu-Marketing.fr et m'occupe également des réseaux sociaux.

1 Commentaire

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*